Groupement Côte Bleue Marseille Littoral

Caroline Charrouin

Caroline Charrouin

ANIMATRICE DU FUTUR
GROUPEMENT SOCIÉTAL ID

CÔTE BLEUE MARSEILLE LITTORAL

Caroline, un parcours, une force !

J’ai 41 ans et suis maman de 2 enfants : Inès 11,5 ans et Lila 3,5 ans

Après avoir débuté de études en Histoire de l’Art pour être Archéologue, je me suis réorientée en BTS Assistante de Direction en alternance ; je suis entrée chez Agefos PME Rhône-Alpes en septembre 2001 en Contrat de Qualification au poste d’Assistante de Direction du Responsable régional basé à Lyon.

Une fois mon BTS obtenu en 2003, mon responsable m’a proposé de m’embaucher en CDI sur le poste d’Assistante, au service Ingénierie et Mobilisation des Financements Publics au sein duquel j’ai travaillé avec tous les conseillers en formation de la région sur le montage des dossiers des entreprises, pour optimiser le financement de leur plan de formations au travers de fonds publics et européens. En parallèle j’ai poursuivi mes études en cours du soir et j’ai obtenu en 2007 le DESA (Diplôme d’Enseignement Supérieur Appliqué – équivalent d’une Maîtrise) en Gestion des RH. J’ai donc évolué au poste de Conseillère en formation sur Annecy (Haute-Savoie).

Au bout de 4 ans, en 2011, j’ai demandé ma mutation sur un poste équivalent, au sein de l’équipe d’Aix-En-Provence (Bouches-du-Rhône), où je suis restée jusqu’en décembre 2019.

Durant tout ce parcours de 18 ans au sein de la structure nationale AGEFOS PME, j’ai développé de nombreuses compétences. Ces années m’ont permis d’accompagner plusieurs centaines d’entreprises de toutes tailles (de 1 salarié à plusieurs centaines) dans le développement des compétences de leurs équipes, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, dans le maillage financier, …

En parallèle, à partir de 2015, parce que la dimension humaine m’a toujours préoccupée et pour des raisons plus personnelles, je me suis formée à la kinésiologie que je pratique depuis 3 ans maintenant, ainsi qu’à une palette d’autres outils pour compléter ma pratique et mes accompagnements.

Après mon départ d’Agefos pme en décembre 2019, j’ai intégré quelques mois l’équipe de Synergie Family, une association employant environ 400 animateurs (périscolaires et extra-scolaires), au poste de Responsable Formation. Je l’ai quittée en novembre 2020 pour m’installer définitivement à mon compte en tant que Kinésiologue – Coach et me spécialiser pour une partie de mon activité sur l’accompagnement des femmes ayant subi des violences dans le passé (conjugales pour la plupart, voire familiales). C’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui a occupé toute une année de recherches dans le cadre de mon mémoire de fin de cycle de kinésiologie dont le sujet était « Mémoires de Violence – Mémoires d’Emprise : Peut-on briser le cycle infernal grâce à la Kinésiologie ».

L’autre partie de mon activité est d’accompagner les personnes touchées par d’autres problématiques, et souvent liés à des traumatismes.

Grâce à toutes ces expériences, j’ai identifié mes propres valeurs, que je souhaite porter dans chacune de mes actions et de mes choix professionnels et personnels : Bienveillance, écoute et protection de l’autre, respect, tout en prônant une autre valeur, qui est celle de la réussite et de l’accomplissement.

En me penchant sur mon parcours, il y a une véritable cohérence… y compris dans le fait d’avoir voulu être archéologue… car lorsque j’y regarde de plus près, aujourd’hui, dans mon métier de Kinésiologue, et plus largement de Coach spécialisé dans la reconstruction de l’Identité, je fouille avec la personne dans les couches de son passé connu ou méconnu, toujours plus en profondeur, pour parvenir à comprendre ce qu’il s’est produit et ainsi expliquer les éléments, souffrances, événements que vit la personne dans le présent. L’objectif est de l’en libérer pour créer un avenir aligné avec ce qu’elle est, y compris professionnellement.

A partir de toute mon expérience d’accompagnement humain (y compris au sein des entreprises), je développe aujourd’hui différents types d’accompagnement : aussi bien physiquement qu’à distance au travers d’un coaching « innovant » alliant tous les outils/pratiques sur lesquels je me suis formée, ainsi que mes expériences personnelles que je mets au service de mes clients.

CAROLINE & CELO’DD

1/ Celo’DD  et vous : ce qui vous a séduit et convaincu de vous joindre à nous

D’abord la connaissance de Frédéric JOOS que j’ai croisé dans ma vie de Conseillère en Formation, donc ses valeurs.

La curiosité et l’envie de participer à nouveau à la vie de l’entreprise d’une autre manière, en y apportant cette fois quelque chose de plus personnel, car mon entreprise reflète ma personnalité, mon identité et mes valeurs.

Même en quittant Agefos pme et en m’installant à mon compte pour accompagner les particuliers, j’avais toujours en tête de reprendre d’une manière ou d’une autre l’accompagnement des entreprises. Je me dis que les personnes que j’accompagne individuellement sont aussi des salariés ou des chefs d’entreprise (on n’a jamais qu’une seule identité).

Les personnes que j’accompagne viennent parfois me voir pour des problématiques / challenges liés à leur place dans l’entreprise (vis-à-vis d’un patron ou d’un autre salarié, d’un client, …) et mon analyse est que si j’accompagne la personne en tant qu’individu, cela impacte nécessairement sa place dans l’entreprise, en tout cas la manière dont elle se positionne, donc l’entreprise elle-même avec cette notion de productivité, de performance, de communication de qualité et de cœur.

Et c’est en cela que je souhaite travailler avec les entreprises car elles sont le résultat de l’addition, de la collaboration d’une multitude d’individus avec des problématiques qui se percutent ou s’entre-croisent. Et lorsque l’entreprise se veut performante, selon moi, il y a à travailler sur les compétences de ses salariés, certes, mais aussi sur leur bien-être, leurs valeurs, leur identité : l’envisager comme un véritable écosystème.

2/ De quelle valeur de Celo’DD vous sentez-vous le plus proche, en phase ? 

La bienveillance, le respect, la collaboration et la synergie des forces, des potentiels et des identités. Mais aussi la communication basée sur des relations honnêtes, et l’intelligence collective au service de l’humain.

3/ Vous prenez part à une organisation qualifiée « d’entreprise à mission » : et vous, comment identifiez-vous votre mission ? 

Ma mission de manière générale est d’accompagner les personnes à comprendre et découvrir leur identité en se libérant de tout ce qui les bloque et les empêche d’avancer : système de valeur erroné, croyances, peurs, émotions bloquées, non communication, … au travers du prisme de leur sphère de vie et donc des différents domaines qui la composent : domaine personnel, familial, social, amical, professionnel …

Je les aide à comprendre qui elles sont, à se réaligner avec leurs valeurs, et découvrir ce qui les anime vraiment personnellement et professionnellement… Et donc dans ma conception, il y a 3 plans sur lesquels je souhaite agir :

  • La personne avec une souffrance personnelle qui peut avoir un impact dans sa vie professionnelle, avec un accompagnement particulier pour les personnes qui sont ou ont été victimes de violences (un focus sur les femmes, mais j’accompagne également les hommes)
  • La personne avec une problématique professionnelle qui a forcément un impact sur sa vie personnelle
  • Les personnes au sein de l’écosystème « Entreprise »

4/ Quels ambitions et projets clés portez-vous à travers l’ouverture d’un groupement Sociétal’ID ?

Ce que j’ambitionne c’est de travailler avec un réseau de personnes portant des valeurs d’échanges, de transmission et de transformation.

Le projet global que j’aimerais porter comprend plusieurs volets :

1) Créer un maillage territorial de professionnels accompagnant les entreprises et les individus à l’intérieur des entreprises autour de plusieurs enjeux :

  • La RSE
  • La RH « humaine »
  • L’individu au cœur de l’écosystème entreprise pour plus de performance
  • La promotion d’un territoire au travers des valeurs portées par les entreprises de ce même territoire

Ces différents enjeux ont pour moi le même objectif : remettre la dimension humaine au Cœur de l’entreprise

2) Apporter de l’innovation dans le management de l’entreprise

  • L’identité de la personne comme clé de la performance de l’entreprise
  • La dimension « QVT »
  • Intégrer une compréhension de l’individu et ce qui le constitue (ex : valeurs, croyances, …) dans le management et la communication interpersonnelle

3) Intégrer une dimension plus sociale au sein de l’entreprise en promouvant peut-être des associations qui pourraient trouver des partenaires territoriaux au sein des entreprises

  • Problématique de violences faites aux femmes et aux hommes
  • Problématique liée aux différents domaines de la sphère de vie : comment par exemple l’entreprise peut participer à l’équilibre de la sphère de vie de ses salariés
  • Emploi de personnes en situation de handicap
  • Problématique liée à l’écologie (mon territoire comprenant notamment l’étang de Berre, FOS/MER et les communes autour avec des problématiques environnementales …) et au développement durable

Ce sont pour l’instant des envies, des idées, voire des idéaux couchés sur le papier mais des dimensions et des enjeux qui me tiennent à cœur.