Groupement Pays d’Aix – Provence

Caroline Charrouin

Céline Lemoine

ANIMATRICE DU FUTUR
GROUPEMENT SOCIÉTAL ID

PAYS D’AIX PROVENCE

Céline : l’humain avant tout !

Je suis maman de trois enfants, Roméo, Soléa et Mona, et entrepreuneure depuis janvier 2019.

Après plusieurs années passées en entreprise dans différents environnements de travail et secteurs d’activités, du retail à l’industrie en passant par des administrations publiques, j’ai été encouragée à lancer mon activité de Consultante RH indépendante. Ce projet, je l’avais en tête en réalité depuis toujours : disposer d’une réelle flexibilité de travail, avoir des journées où aucune ne ressemble à celle de la veille, mais surtout, apprendre toujours de mes clients. Pour des problématiques identiques, je m’applique à proposer des accompagnements sur-mesure, adaptés à chaque culture, contraintes, enjeux. Je suis également très à l’écoute de l’historique des fonctionnements existants : c’est en comprenant le pourquoi des pratiques ancrées au sein d’une entreprise que nous pouvons les renforcer, les développer voire les transformer lorsque cela est nécessaire. Les choses ne sont jamais en place par hasard et il est indispensable de s’appliquer une réelle éthique et discipline lorsque nous abordons des projets de changement, sans jamais renier ou critiquer ce pour quoi d’autres ont œuvré avant nous, pour des raisons qui sont toujours justifiées par un contexte donné. Bien au contraire, je pense qu’il faut justement partir des forces de l’existant et se projeter dans des manières de faire qui apporteront une nouvelle valeur-ajoutée.

Je suis soucieuse d’apporter à mes clients un véritable conseil et un soutien de proximité en m’immergeant dans leur environnement de travail et étant réactive face à leurs besoins et leurs priorités.

J’ai occupé des postes de Responsable Emploi et Compétences, Responsable du développement RH et de la Gestion des talents ou encore chef de projets RH durant 9 années, avec toujours la même détermination : accompagner les transformations d’entreprise en tenant compte de l’enjeu humain dans les stratégies business. Je m’investis dans un rôle d’acteur de changement, à mon échelle bien sûr ! Du moins, j’y travaille !

J’ai travaillé sur des sujets qui font le cœur de l’actualité RH, à savoir le management collaboratif, la transformation digitale, la marque employeur, l’expérience collaborateur, la gestion des compétences et des talents ou encore les soft skills en entreprise ; autant de thématiques pour lesquelles j’ai réalisé de nombreuses productions et mis en œuvre des pratiques concrètes.

J’ai eu la satisfaction, dans mon métier, de voir des organisations en pleine mouvance où chacun a pu trouver sa place malgré les réticences et les craintes, grâce à un conseil engagé et une intelligence collective. En accompagnant les salariés, en ayant une communication transparente, en donnant du sens aux actions, mais également en associant les managers et les partenaires sociaux : le monde du travail offre de belles perspectives d’épanouissement et de réalisation de soi. C’est un lieu où tout le monde apporte sa pierre à l’édifice, grâce à la richesse des différences et de la diversité, en travaillant pour une finalité commune, dans la même direction.

Si l’expression « placer l’enjeu humain au cœur de la performance » est devenue un wording de communication corporate dans les stratégies de marque employeur, j’ai la chance de pouvoir témoigner que dans les entreprises que j’ai accompagnées, les dirigeants et DRH passent bel et bien à l’action : j’ai pu impulser de véritables transformations des modes de management, plus collaboratifs, en faveur de l’autonomie des salariés, le respect de l’équilibre « vie professionnelle/vie privée », le droit à l’erreur mais aussi l’exemplarité managériale. Ces mêmes entreprises sont des exemples et sources d’inspiration en termes de politique de diversité, handicap, égalité femme-homme et bien d’autres sujets dont je partage les valeurs.

C’est en cela que je place mes convictions et mon engagement. Diplômée d’un M2 en Sociologie du travail et d’une certification en relations sociales au sein d’IGS Paris, je suis passionnée par les organisations et œuvre à comprendre les individus qui les composent. Investie dans les thématiques RSE et Digital RH, je forme les publics étudiants, acteurs de demain, sur ces mêmes thématiques.

En parallèle, je suis passionnée par la psychologie et me perfectionne sur le sujet des relations sociales, volets des RH pilier de la fonction dont les évolutions récentes font figure d’une « petite révolution », notamment en ce qui concerne la place et l’importance du dialogue social en entreprise.

CÉLINE & CELO’DD

1/ Celo’DD  et vous : ce qui vous a séduit et convaincu de vous joindre à nous

Incontestablement, le fait d’appartenir à un collectif qui prône des valeurs et des actions que je partage pleinement, mais surtout ma rencontre avec Cécile Poirier, Frédéric Joos et Marius Borel.

Dans un premier temps, j’étais en contact avec Cécile puisque nous œuvrons toutes deux dans le domaine RH sur Aix-en-Provence : je partageais déjà son approche, puis la mise en relation avec Frédéric Joos et Marius Borel est apparue de façon assez évidente pour discuter du projet Celo’DD.

Belle surprise, puisque Frédéric et moi-même nous trouvons un point commun très rapidement : notre expérience du secteur retail. Nous avons donc beaucoup échangé sur nos expériences respectives.

Au fil des discussions, la clarté des précisions, la transparence dans les échanges et le professionnalisme de mes trois interlocuteurs m’ont complètement convaincue de partager l’aventure et de les rejoindre pour ouvrir un groupement Sociétal ID sur mon territoire. Un honneur, et surtout, beaucoup d’enthousiasme !

2/ De quelle valeur de Celo’DD vous sentez-vous le plus proche, en phase ? 

L’intelligence collective et la proximité, notamment grâce à la notion de territoire.

3/ Vous prenez part à une organisation qualifiée « d’entreprise à mission » : et vous, comment identifiez-vous votre mission ? 

En tant que professionnelle RH, je suis investie depuis plusieurs années dans le bien-être et le sens au travail, au profit d’une performance durable. Je crois beaucoup au cercle vertueux que peut nous apporter une économie pérenne et à la dimension sociale du facteur travail : épanouissement, stimulations, relations, apprentissage .. et bien sûr rémunération et donc pouvoir d’achat. Il s’agit de replacer l’humain au cœur des processus d’entreprise et de ne plus opposer le profit à l’éthique en trouvant le bon équilibre. Les professionnels RH incarnent à ce sujet une véritable interface entre les souhaits des salariés et les contraintes des dirigeants.

4/ Quels ambitions et projets clés portez-vous à travers l’ouverture d’un groupement Sociétal’ID ?

Clairement, convaincre les entreprises que la démarche RSE est l’affaire de tous, quels que soient le secteur et la taille d’entreprise. Il n’y a ni petits pas, ni petites actions ! Il s’agit aussi, pour les secteurs d’activités qui « souffriraient » d’une marque employeur peu attractive sur le sujet compte tenu de leurs méthodes de production, par exemple, de pouvoir être accompagnés et soutenus dans cette transformation.  

La région PACA – et plus particulièrement le département des Bouches-du-Rhône, – regorge d’un potentiel économique incroyable. Le le rôle de notre groupement sera de comprendre les enjeux de nos entreprises locales, les perspectives des acteurs institutionnels pour avancer et booster la dynamique de notre territoire. C’est aussi, à titre personnel, une action que je qualifie de solidaire : plus qu’un projet de réseau, c’est un projet de rencontres humaines et professionnelles.

J’aime orchestrer, coordonner, animer et suis très enthousiaste et honorée de pouvoir porter ce projet d’ouverture prochaine.